jeudi 1 septembre 2016

Pierra Menta été 2016, Team Trappeurs des Yvelines nous l'avons terminé !

Elle est encore unique, elle est belle, magnifique, exigeante. Cette épreuve force à repousser ses limites pour l'équipe, quand le binôme,  qui dans la souffrance ne fais plus qu'un, attaché par l'élastique. Cette course est avant tout une course d'équipe !

C'était magique et trop rapide tant parfois j'aurais aimé que le temps s'arrête pour savourer l'instant, contempler les panoramas et regarder la concurrence souffrir. D'autant plus magique, car après plus de 6 mois à ronger mon frein stoppé par une blessure, j'ai pu reprendre l'entrainement seulement trois semaines avant l'épreuve. Je n'ai pas cherché à courir durant les quelques séances mais uniquement à faire du dénivelé avec seulement le relief offert par ma région... Le vélo et le renforcement musculaire auront parfaitement complétés l'entrainement sans quoi il ne m'était pas envisageable de prendre le départ.

L'équipe, la Big Team : Team Trappeurs des Yvelines c'est le nom de notre équipe pour faire référence à nos lieux de vie et de travail. Nous avons ainsi porté les couleurs des coins et recoins de nos lieux d’entraînements sur le terrain du Beaufortain capitale du Sky Running le temps d'un week-end tant nous côtoyons les sommets.

Nous n'avons pas non plus démérité au milieu de toutes ces équipes construites pour l'occasion et au milieu d'un peloton plutôt montagnard rompu à l’enchaînement de grosses montés et descentes. Nous finissons 75 ème comme un clin d’œil à la capitale... sur 218 équipes classées, 47 équipes n'aurons pas pu aller au bout de l'aventure.


Je vous propose de visionner cette belle vidéo proposée par l'organisateur, celle-ci retrace parfaitement l'ambiance, l'esprit et le terrain de jeu de cette course encore unique qui j'en suis sûr va faire des petits...
https://www.facebook.com/pierramentaete/videos/1767049120182953/

Je suis fier d'avoir terminé et d'avoir partagé cette épreuve avec mon binôme car ce n'était vraiment pas gagné et comme reprise on fait plus facile. J'espère à l'année prochaine si nous arrivons à obtenir le précieux sésame.



Aucun commentaire: