samedi 18 septembre 2010

L'impérial Trail de Fontainebleau


Ma reprise se poursuit, et celle-ci m'amène à L'impérial Trail où je cours avec Danielo la formule duo de ce nouveau trail.
En solo la bataille en tête de course fait rage, une belle bagarre entre Vincent Delebarre et David WAMSTER qui tournera finalement en faveur de David. Un voisin de l'épreuve (AS Rochette) qui devrait refaire parler de lui prochainement sur les Trails Franciliens et Nationaux. Déjà en vue sur le Trail de la Vallée de Chevreuse, il n'avait pu concrétiser une belle course suite à une erreur sur la fin du parcours, cette fois ci, David se rattrape de belle manière en s'adjugeant ce 1er trail de Fontainebleau. Non loin, un notre voisin de l'épreuve s'illustre, en la personne de Jean-Philippe LANFRANCHI, toujours à l'affût, auteur d'une belle course régulière Jean-Philippe monte sur la 3 ème marche du podium. Du coté des Féminines c'est Cecile LANFRANCHI qui remporte ce trail en 08:27 devant Lise GERBET et Laila ROUGAIBI.
De notre coté avec Danielo et le club de Bois d'Arcy (RUMBA) nous alignons 4 équipes sur la course Duo. Je suis chargé de prendre le 2ème relais sur le parking du Bois Rond. La course y effectue un 1 er passage, changement de relayeur pour les trio avant de parcourir la boucle du circuit des belvédères. Le second passage marque le départ du 2 ème relayeur du Duo. Danielo est à la bagarre, après 2:42 de course et 29,5 km Danielo m'offre le relais dans de bonnes conditions, c'est qu'il vient de faire du bon boulot. Je repars dans la foulée de 2 équipes trio. Puis, je pars faire un cavalier seul au travers de cette belle forêt. Le parcours est ludique et les chemins et sentiers empruntés nous permettes de bien apprécier ce parcours. Parcours que l'on peu qualifier de "Roubaisien" de part sa configuration, ici les blocs de grès remplacent les pavés grès de l'enfer du nord, donc nous allons de secteur en secteur, c'est une vrai course d'usure. Les parties roulantes permettent de récupérer des parties techniques, c'est un savoureux mélange que les jambes ne tarderont pas à haïr, enfin pour les moins entraînés et les plus fatigués, c'est un parcours piége. La technicité du parcours même s'il ne présente pas un dénivelé énorme demande beaucoup de tonicité musculaire pour ne pas subir le terrain. C'est qu'il faut crapahuter, virevolter et sauter, on s'amuse sur ce trail, on s'amuse tant qu'on à les jambes. Les jambes, il en faut mais il ne faut pas oublier de garder un oeil sur le suivi du parcours... Voilà 14 km parcouru et peu de temps après avoir passé le ravito du 41 km, lieu du 3 ème relais pour les trio, je me fais rattraper par le dernier relayeur fraîchement débarqué de l'équipe "LES P'TITS VERTS", j'essaye de garder le contact, peut-être 2 ou 3 km, il est plus frais et un peu plus facile que moi dans les parties techniques. La suite commence à devenir plus dur, même si nous ne courons pas dans la même course j'accuse un peu le coup. J'arrive au dernier ravito et en profite pour refaire le plein, grenadine et pain d'épice, hop c'est reparti, encore 11 km. Encore une fois peu de temps après le ravito le dernier relayeur de l'équipe trio "LES TROBLEAUDYTES" me rattrape, il reste alors environ 8 km. Cette aventure aura le mérite de me rebooster, après avoir hésité je décide de m'accrocher sachant que si je parviens à rester au contact de se relayeur j'étais quasiment sûr de ramener la victoire à notre équipe. Donc je m'accroche tel une sangsue, non ce ne fut pas si simple, mais je ne sais pas encore ou je suis allé chercher ces ressources pour finir plus vite, plus fort que mon début de course. Peut-être est-ce du aux sangliers croisés... ? C'est à fond que je termine dans les rues de Fontainebleau, un moment accompagné par 2 jeunes d'une cité voisine, jeunes que j'avais invité à m'accompagner jusqu'à l'arrivée, peut-être feront-ils de nouveaux adeptes ?
Ça se termine donc par une victoire en duo, où sur la ligne d'arrivée je retrouve Danielo et mes compagnons de club ainsi que les principaux acteurs du trail solo.
Plus tard nous retrouverons Philippe, Laurent et Elisabeth qui décroche avec Valérie la victoire sur le Duo Féminin.
Tous les résultats sur http://www.topchrono.biz/listing_course.php?type=tra

Les podiums relais :

Podium Duo Scratch :
1|RUMBA RANDO RUNNING Duo 6h 5'50s
2|CLOUZEAU / BELIN Duo 6h28' 2s
3|MADININA TRAILEURS Duo 6h34'11s
Podium Trio Scratch :
1|LES P'TITS VERTS Trio 5h58'28s
2|LES TROBLEAUDYTES Trio 6h 6' 0s
3|COURIR CESS VERT STDENIS2 Trio 6h39'39

A noter que seule une équipe trio nous devance.

Du coté de la forme, le matin même de la course je n'étais pas en grande condition, le souffle court, limite avec de la fièvre, le rhume lui était bien présent. Durant la course, les sensations de courses étaient particulières, une FC assez élevée durant toute la course mais j'ai pris beaucoup de plaisir sur ce parcours. Sinon mon genou ma laissé tranquille le temps de la course, à froid impossible de courir, à voir pour la suite...
Prochaine course si tout va bien ,l'Ekiden avec les collègues de travail(Marathon en relais) sur la base de loisirs de Saint Quentin en Yvelines, course organisée par L'ASPTT Yvelines.

2 commentaires:

Eponyme a dit…

Bravo les gars ! Une belle course, en espérant que ton genou te laisse tranquille...

Guillaume BRESSON a dit…

Merci Eponyme,
Pour le moment j'arrive à contenir l'inflamation par de nombreux glaçages. Encore quelques gros entraînements et lors des 2 dernières semaines avant les Templiers ce sera que de la récupétion, peut-être que je ferai de la mésothérapie en complément. A voir.